La communication visuelle d'édition


Une communication efficace

Le graphisme d'édition s'adresse aux amoureux de la typographie et de la mise en page. (Les maniaques de Photoshop n'y ont souvent que peu d'intérêt.) Dans certains genres de projets, la lettre devient l'image; l'édition est bel et bien l'art de la composition typographique. Lors de la conception graphique d'un livre, ou d'un périodique, il faut prévoir l'aspect et l'agencement de toutes les composantes possibles : titres, sous-titres, chapeaux, texte, exergues, légendes, références, rubriques, pagination, images, tableaux... En ce qui concerne la grille de mise en page, elle doit être à la fois rigoureuse, simple et polyvalente : elle doit pouvoir s'adapter à diverses situations, tout en étant homogène. Pour un journal par exemple, une grille de 10 colonnes sera adoptée plutôt qu'un grille de trois colonnes, puisque davantage de latitude sera possible.

Si le projet est bien planifié, si rien n'est laissé au hasard, la mise en page se fera aisément et sera facilement comprise par les autres graphistes qui participeront au montage. La planification du graphisme demande du temps pour les premières pages (template). Toutefois, cet investissement est amplement profitable pour le montage des pages suivantes et des parutions futures.


> > >   Facteurs à considérer